A la une,  blabla,  Catégories

Un livre, un coup de coeur #4

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un roman que j’avais reçu des éditions Laffont, et il s’agit de mon dernier coup de coeur en date. Si vous connaissez la série La Servante Ecarlate et si vous aimez cet univers alors vous devriez aimer ce livre. Vous pouvez retrouver ce roman de Christina Dalcher dans pratiquement toutes les libraires au prix de 22€.

vox vox livreSynopsis

L’histoire se passe en Amérique, aucune date n’est donnée, mais on peut penser au vu de certains éléments nous pouvons penser que cela se passe à notre époque. L’héroïne est Jean McClellan qui était docteure en neurosciences avant la montée au pouvoir d’un groupe religieux qui va s’en prendre aux femmes, à la communauté LGBT et aux personnes de couleurs.

Les femmes sont dans l’obligation de quitter leurs boulots et de rester à la maison pour s’occuper de leur foyer et de leur mari. On leur retire peu à peu tous leurs droits et leur liberté, on leurs donnent même un bracelet gadget qui compte les mots. A partir de ce jour, chaque femme/fille ne pourra prononcer que 100 mots par jour, à chaque mot supplémentaire, le bracelet enverra une décharge et plus les mots sont dépassés, plus la décharge est forte.

Jean qui est alors contrainte de rester à la maison, se dit qu’elle doit pouvoir faire quelque chose pour changer cette situation. Alors quand le président vient la voir pour reprendre ses recherches et sauver le frère du chef d’état, elle y voit un moyen de s’affranchir et de faire bouger les choses.

Mon avis 

J’ai beaucoup aimé l’idée de départ qui amène à se poser beaucoup de questions, sur la liberté de la femme, le droit à la parole, le gouvernement et beaucoup d’autres choses. Le début est très prenant et au fur et à mesure des pages, j’avais envie de hurler de colère sur la condition que l’on inflige à ces femmes/filles. Et le pire, c’est que malheureusement dans certains pays, les femmes n’ont pas le droit à la parole  et d’être libre.

Au travers de ce roman, l’auteure nous fait clairement passer un message au sujet du droit des femmes qui n’est pas encore acquis et qu’il faut rester vigilant  et de continuer le combat  (car la bataille est loin d’être terminé )! Forcément en tant que femme, je me suis identifiée à ces causes qui me tiennent à coeur, mais on est amené à travers l’histoire à pousser notre réflexion bien au-delà que la condition des femmes.  Le pouvoir du gouvernement, le fanatisme religieux sont aussi des thèmes très présents dans ce livre.

Je vous avoue que même si j’ai aimé lire ce roman très prenant au début, je suis resté un peu sur ma faim sur la dernière partie de l’histoire. Tout va s’accélérer très vite, et je trouve que les rebondissements sont un peu bâclés. En revanche, pour les raisons citées précédemment je ne peux que vous recommander de le lire, car il va clairement vous amener à vous poser de bonnes questions et à vous faire réfléchir.

Avez-vous lu ce livre ? Quel est vote genre de roman ? 

vox pinterest

15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *